gain


gain

gain [ gɛ̃ ] n. m.
XIIe; de gagner
1Littér. Action de gagner. Le gain d'une bataille. succès, victoire. Le gain d'un procès. Cour. Avoir, obtenir gain de cause. Absolt Chances égales de gain et de perte.
2Ce qu'on gagne; profit, bénéfice financier. acquêt, bénéfice, boni, commission, dividende, excédent, gratification, intérêt , 2. prime, produit, rapport, récolte, rémunération, rendement, rétribution, revenu. Les gains d'un ouvrier, d'un chef d'entreprise. Gain illicite. bakchich, dessous-de-table, gratte, pot-de-vin, ristourne, 1. usure. Faire, réaliser de gros gains à la Bourse. Tirer, retirer un gain, du gain de qqch. ( lucratif ) .
Avantage. Le gain que l'on retire d'une lecture. 1. fruit, profit. Un gain de temps, de place. économie. Gain de puissance. accroissement, augmentation.
3Le gain. L'argent, considéré en lui-même et recherché avec avidité; sa recherche. lucre. Amour, soif du gain ( cupidité) . Être âpre au gain. Céder à l'appât du gain. « son sang de paysanne la poussant au gain » (Flaubert).
4Électron. Mesure de l'amplification apportée par un dispositif, exprimée en décibels. Contrôle automatique de gain. C. A. G.
⊗ CONTR. Dépense, perte. Déperdition, désavantage, dommage, ruine.

Gain rapport, généralement exprimé en décibels, de deux puissances qui se correspondent à la sortie et à l'entrée d'un circuit électrique ou d'un appareil, ou entre deux points d'une voie de transmission.

gain
n. m.
d1./d Fait de gagner. Gain d'un procès, d'une bataille.
|| Obtenir, avoir gain de cause: l'emporter dans un litige.
d2./d Ce que l'on gagne; salaire, profit, bénéfice. L'appât du gain.
Gain de place, de temps.
|| Loc. (Suisse) Par gain de paix: avec une volonté d'apaisement.
|| RADIOELECTR Gain d'un amplificateur: rapport entre la grandeur caractéristique du signal de sortie et celle du signal d'entrée.

⇒GAIN, subst. masc.
I. — [Correspond à gagner I] Acquisition d'un avantage, matériel ou non.
A. — [Correspond à gagner I A] Action de gagner de l'argent, ce qu'on gagne.
1. [Par un travail ou une activité quelconque] Synon. appointements, paie, traitement; bénéfice, excédent. Puisque vous avez besoin de vingt-cinq millions de plus, pourquoi n'émettez-vous pas les actions à mille ou douze cents francs tout de suite, ce qui vous éviterait d'anticiper sur les gains du prochain bilan? (ZOLA, Argent, 1891, p. 260). Astreints, par le service régulier des paquebots, de marcher par tous les temps, ils menaient une vie dure, mais assurée par un gain journalier de six à sept francs (HAMP, Champagne, 1909, p. 192). L'économie marchande propose le profit maximum, le gain maximum dans l'échange pour atteindre le but de l'enrichissement des individus et des groupes particuliers (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 462). V. appât ex. 4, avidité ex. 5 :
1. Je crains beaucoup que les financiers et les grands industriels qui deviennent peu à peu les maîtres de l'Europe ne se montrent tout aussi belliqueux que les rois et que Napoléon. Ils ont intérêt à l'être, tant pour le gain que leur procureront les fournitures de guerre que pour l'accroissement que la victoire donnera à leurs affaires.
A. FRANCE, Vie fleur, 1922, p. 475.
SYNT. Gain considérable, énorme, médiocre, modeste; gain honnête, licite; gain sordide, illicite, usuraire; gain d'un ouvrier, d'un paysan, d'un chef d'entreprise; être âpre au gain (cf. âpre B 2); appât du gain; avidité du (pour le) gain; amour, appétit, passion, soif du gain; âpreté au gain (cf. âpreté B 1); gains réalisés en fin d'exercice; anticiper sur les gains.
2. [Par le hasard, par le jeu] Gains réalisés par un joueur. Un homme qui après avoir longtemps perdu au jeu fait un jour un gain considérable (DURANTY, Malh. H. Gérard, 1860, p. 217). C'est toujours moi que l'on charge d'apprendre (...) le gain du million de la loterie à un cardiaque (GIRAUDOUX, Intermezzo, 1933, I, 7, p. 70).
B. — [Correspond à gagner I B] Ce qu'on obtient en plus.
1. Avantage en quantité. Rencontré notre curé allant à la cérémonie. Il paraît qu'il faut cela pour obtenir le gain fort hypothétique de quelques paroissiens de plus (BLOY, Journal, 1899, p. 295). Appelons C le changement survenu dans le plasma, C pouvant d'ailleurs être positif ou négatif, c'est-à-dire, représenter ou le gain ou la perte de certaines substances (BERGSON, Évol. créatr., 1907, p. 83). N'assistons-nous pas (...) à chaque élection, à des présentations dessinées des gains et pertes des partis (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 58).
En partic. Synon. économie. Gain de place. Oui, dit Marcel, il y a à vingt pas d'ici un excellent restaurant; il est un peu cher, mais comme il est notre voisin, la course sera moins longue, et nous nous rattraperons sur le gain de temps (MURGER, Scènes vie boh., 1851, p. 87).
2. Au fig. Avantage non matériel. Le gain historique dont nous parlons ici, c'est la prise de conscience de la dignité du travail et de la dignité ouvrière, de la dignité de la personne humaine dans le travailleur comme tel (MARITAIN, Human. intégr., 1936, p. 249). Dans la marche de l'humanité, une perte solde presque toujours un gain (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955p. 57) :
2. ... du sacrifice apparent qu'exige la mortification naturelle des désirs comprimés, résultera le gain réel qu'apporte à la volonté la conversion des mouvements rebelles.
BLONDEL, Action, 1893, p. 195.
II. — [Correspond à gagner II] Manifestation ou indice d'une supériorité.
A. — [Correspond à gagner II B] Action de gagner (une compétition, une lutte). Le gain d'une partie, d'un match. Mon avoué m'assure le gain de mon procès, parce que tout est en règle de mon côté (BALZAC, Corresp., 1833, p. 319). Drouot (...) établit de lui-même une batterie qui assura du mouvement et le gain de la bataille par la prise de la redoute d'Hondtschoote (LACORDAIRE, Éloge fun. Drouot, 1847, p. 14). Cette fois, c'était tout à fait la bouteille à l'encre, parce que, semblait-il, l'affaire était liée avec le gain de la majorité parlementaire sur la question de la loi des trois ans (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 424) :
3. Volontiers, comme il faisait naguère aux échecs, il eût donné la tour à l'adversaire, et, comme si l'événement tout à coup lui faisait le gain trop facile et désintéressait tout son jeu, il sentait qu'il n'aurait de cesse qu'il n'eût poussé plus loin le défi.
GIDE, Caves, 1914, p. 866.
Loc. verb. Avoir, obtenir, donner gain de cause (cf. cause1 B 2).
B. — [Correspond à gagner II C 3] Gain de terrain. Quand le combat s'arrête à la tombée du jour, la 42e division d'infanterie seule a pu enregistrer un gain de terrain au nord et à l'est de la ferme d'Alger (FOCH, Mém., t. 1, 1929, p. 158).
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1145 gaaing « ce qu'on gagne, augmentation d'avoir » (WACE, Conception Notre-Dame, éd. W. R. Ashford, 198); 2. 1539 gain de cause (EST.). Déverbal de gagner; l'a. fr. a également connu gain « époque de la récolte; regain », directement issu de l'a. b. frq. waida, v. regain. Fréq. abs. littér. : 833. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 255, b) 857; XXe s. : a) 1 413, b) 1 161.

gain [gɛ̃] n. m.
ÉTYM. Mil. XIIe; déverbal de gagner, prononcé gangner ou gaingnier [gɛ̃ɲe].
1 Action de gagner. a (Au sens III. de gagner). Le fait de vaincre, de l'emporter. || Le gain d'une bataille (cit. 3). Succès, victoire. || Attacher une importance capitale au gain d'une partie. || Assurer à une équipe le gain du match. || Le gain d'un procès. — ☑ Avoir, obtenir, donner gain de cause (→ Bègue, cit. 2; désorienté, cit. 5). Emporter (l'), réussir.Absolt. || Probabilités, chances égales de gain et de perte (→ Balancer, cit. 15).
1 La cour des aides donne gain de cause à ceux qui refusaient des payements en assignats.
Michelet, Hist. de la Révolution franç., IV, IV.
2 (…) vous avez raison : c'est donner gain de cause à l'opinion que d'établir son innocence sur le désaveu de sa vie.
Gide, Corydon, I, I.
b (Au sens I. de gagner). || Le gain de beaucoup d'argent, d'une somme.
3 On veut gagner de l'argent pour vivre heureux et tout l'effort et le meilleur d'une vie se concentrent pour le gain de cet argent. Le bonheur est oublié, le moyen pris pour la fin.
Camus, le Mythe de Sisyphe, p. 140.
2 Ce qu'on gagne (I.); augmentation d'avoir.Profit, pécuniaire et matériel. Acquêt, appointement, bénéfice, boni, commission, dividende, émolument, excédent, fruit, gratification, honoraires, intérêt, lucre, moisson, prime, produit, profit, rapport, récolte, rémunération, rendement, revenant-bon, revenu, salaire, solde, traitement.REM. Le gain, un gain, au sing., s'emploie surtout absolt et en parlant d'un profit spécifique; les gains, au plur., s'emploie à propos du profit global (d'une personne, etc.). || Des gains considérables (→ Entrer, cit. 33), énormes, modestes, médiocres. || Les gains d'un ouvrier (→ Chômer, cit. 3), d'un paysan (→ Culture, cit. 1), d'un chef d'entreprise (→ Clôture, cit. 6). || Gain honnête, honorable (→ Estimer, cit. 8). || Gain sordide, illicite. Bâton (tour de), butin, dessous (de table), gratte, pot-de-vin, rapine, ristourne, usure. || Amour, appétit, soif, passion du gain. Mercantilisme (→ Âme, cit. 72; ardent, cit. 32; chinois, cit. 3). || Aimer le gain, être intéressé. Argent.Céder à l'appât, à l'attrait du gain. || Le gain d'une année, fait (par qqn) pendant une année. || Le gain de qqn, son gain. || Il vit de son gain. || Gains réalisés par un joueur. || Compensation des gains et des pertes. || Gains qui viennent en sus d'une rémunération principale. À-côté. || Gains réalisés en fin d'exercice. Excédent. — ☑ Loc. Être en gain, en possession de sommes supérieures au capital engagé. || Se retirer sur son gain. Charlemagne (faire).Tirer, retirer un gain, du gain de quelque chose. Lucratif.Dr. || Gains nuptiaux, gains de survie.
4 À gain s'attache une idée d'acquisition ou de succès; à profit une idée de jouissance (…) L'avare qui veut toujours amasser dans le dessein de jouir, est avide de gain; l'égoïste, qui aspire toujours à se procurer de nouvelles ressources, de nouveaux moyens de bonheur, est avide de profits. Un grand gain est une grosse somme; un grand profit, un avantage considérable.
Lafaye, Dict. des synonymes, Gain.
5 Travaillez pour la gloire, et qu'un sordide gain
Ne soit jamais l'objet d'un illustre écrivain.
Boileau, l'Art poétique, IV.
6 Un vil amour du gain, infectant les esprits
De mensonges grossiers souilla tous les écrits (…)
Boileau, l'Art poétique, IV.
7 (…) les succès faciles et les occasions de gain rapide qu'offre aujourd'hui la multiplicité des journaux.
Th. Gautier, Portraits contemporains, Louis Bouilhet.
8 (…) elle marchandait avec rapacité, — son sang de paysanne la poussant au gain.
Flaubert, Mme Bovary, III, VI.
9 C'est dans les régimes de l'argent qu'on méprise l'homme au point de penser qu'il ne puisse rien faire de grand sans l'appât du gain. Et c'est pourquoi rien n'est plus bas, comme philosophie du monde, que celle de l'économie libérale, responsable en fin de compte, de la rébellion mortelle de l'argent contre l'esprit.
Daniel-Rops, Ce qui meurt et ce qui naît, p. 188.
Avantage obtenu, gagné. Acquisition, avantage. || Les gains d'un parti en progrès (→ Confisquer, cit. 3). || Le gain que l'on retire d'une lecture. Fruit, profit (→ aussi Cacher, cit. 42). || Un gain de temps, de place. Économie. || Un gain territorial. Agrandissement, conquête. || Gain de puissance. Accroissement, augmentation.
10 (…) c'était un homme à fréquenter pour les gens qui mesurent leur amitié d'après le gain spirituel qu'ils peuvent retirer d'une fréquentation.
Baudelaire, E. Poe, sa vie et ses ouvrages, II, in Poe.
3 Radio. || Gain (de, en puissance) : rapport de deux puissances (ou de valeurs liées à la puissance) correspondant à deux points d'un circuit (entrée, sortie). || Commande automatique de gain (C. A. G.). || Gain d'une antenne.Gain optique (lasers).
CONTR. Dépense, perte. — Déperdition, désavantage, dommage, ruine.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gain — gain …   Dictionnaire des rimes

  • gain — n 1: an increase in value, capital, or amount compare loss capital gain: a gain realized on the sale or exchange of a capital asset (as a stock or real estate) ca·su·al·ty gain: a gain realized by an insured because property insurance benefits… …   Law dictionary

  • gain — GAIN. s. m. Profit, lucre. Grand gain. petit gain. gain mediocre. gain sordide, illicite, deshonneste. travailler pour le gain. faire à moitié de gain. entrer avec quelqu un à moitié de gain & de perte. à perte & à gain. apporter grand gain.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Gain — Gain, v. t. [imp. & p. p. {Gained} (g[=a]nd); p. pr. & vb. n. {Gaining}.] [From gain, n. but. prob. influenced by F. gagner to earn, gain, OF. gaaignier to cultivate, OHG. weidin[=o]n, weidinen to pasture, hunt, fr. weida pasturage, G. weide,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gain — (g[=a]n), n. [OE. gain, gein, ga[yogh]hen, gain, advantage, Icel. gagn; akin to Sw. gagn, Dan. gavn, cf. Goth. gageigan to gain. The word was prob. influenced by F. gain gain, OF. gaain. Cf. {Gain}, v. t.] 1. That which is gained, obtained, or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • gain — gain1 [gān] n. [ME < OFr gaaigne < gaaignier: see GAIN1 the vt.] 1. an increase; addition; specif., a) [often pl.] an increase in wealth, earnings, etc.; profit; winnings b) an increase in advantage; advantage; improvement 2. the act of… …   English World dictionary

  • Gain — Gain, v. i. To have or receive advantage or profit; to acquire gain; to grow rich; to advance in interest, health, or happiness; to make progress; as, the sick man gains daily. [1913 Webster] Thou hast greedily gained of thy neighbors by… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gain — ist das englische Wort für Verstärkung (Physik), wird in der Technik verwendet die Eingangsverstärkung, etwa bei einem Mischpult oder Gitarrenverstärker der Gain (Mawddach), Quellfluss des Mawddach in Wales eine Namensvariante der… …   Deutsch Wikipedia

  • gain — ► VERB 1) obtain or secure. 2) reach or arrive at. 3) (gain on) come closer to (a person or thing pursued). 4) increase the amount or rate of (weight, speed, etc.). 5) increase in value. 6) (gain in) improve o …   English terms dictionary

  • Gain — Gain, a. [OE. gein, gain, good, near, quick; cf. Icel. gegn ready, serviceable, and gegn, adv., against, opposite. Cf. {Ahain}.] Convenient; suitable; direct; near; handy; dexterous; easy; profitable; cheap; respectable. [Obs. or Prov. Eng.]… …   The Collaborative International Dictionary of English


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.